FAQ

Intro
+ -
+ -

Faire de la moto pour les passionnés est peut-être l’une des activités les plus enrichissantes, mais, une fois de retour à la maison, les implications sont moins intéressantes !

Oui, car dès que on s’est enlevé notre fidèle ami, qui protège notre tête, il va falloir en prendre soin et le préparer pour la prochaine aventure. Commençons donc par rédiger un petit manuel sur le sujet !

Nettoyage
+ -
Écran : comment le nettoyer?
+ -

Tout d’abord, il faut du calme et de l’attention ; ne nous précipitons pas et ne cédons pas à l’envie de le nettoyer en déplacement ou sans prendre les précautions nécessaires.

En plus de ne pas être une opération que nous pensons pouvoir recommander du point de vue de la sécurité, on risque d’aggraver la visibilité et de rayer l’écran même, si on essaye par exemple d’effectuer le nettoyage à l’aide de gants, sans nous rendre compte que dans les coutures il y a des éléments qui risquent de ruiner irrémédiablement la surface.

Donc, si nous sommes en mouvement et que nous ne pouvons pas aller plus loin car la vue est compromise, nous devons nous arrêter le plus tôt possible et enlever le casque. Certains d’entre vous auront été si prévoyants à inclure dans le kit du parfait motard une confection de lingettes spécifiques pour le nettoyage du casque, autrement si nous nous trouvons dans les proximités d’un bar ou d’un distributeur d’essence, avec l’excuse d’un café ou en cueillant l’occasion pour un ravitaillement, nous pouvons utiliser les services pour nettoyer notre écran.

À ce point il faudra l’humidifier avec de l’eau et verser un peu de savon neutre sur un chiffon humide ou un autre matériel qui ne soit pas abrasif ; ensuite on élimine délicatement tout ce qui n’ aurait pas dû y être ! Prêtons attention à la phase suivante, c’est-à-dire au séchage … il serait préférable de ne pas utiliser des matériaux qui puissent rayer la surface de l’écran, surtout s’il est coloré, ce dernier étant plus délicat que celui transparent. La meilleure solution serait d’avoir avec vous un chiffon doux et éventuellement en microfibre.

Une fois de retour à la maison, afin de réaliser un nettoyage optimal, nous pouvons le démonter, en suivant les instructions adéquates, et procéder comme ci-dessus, mais cette fois-ci en nous concentrant également sur le nettoyage des pièces normalement inaccessibles car très proches du mécanisme de fixation de l’écran.

Comment nettoyer la surface extérieure du casque?
+ -

Même la calotte externe de notre casque mérite d’être nettoyée, non seulement pour faire bonne impression au bar le matin avant de partir, mais aussi parce que cela nous permet de vérifier son intégrité. Donc, avant de monter sur la selle, démontons l’écran et procédons à un bon nettoyage ! Nous utiliserons les mêmes précautions que celles que nous utilisons pour l’écran, c’est-à-dire que nous nous équiperons d’un chiffon en microfibre humide et propre, d’eau chaude et d’un peu de savon neutre.

Si la calotte extérieure du casque est plutôt sale, il sera préférable de ne pas frotter trop fort … il est plutôt conseillé de faire un passage de plus, pour amollir la saleté, ce qui permettra de l’enlever plus facilement. Il faut absolument éviter tous les produits de nettoyage génériques qui peuvent être présents à la maison, mais qui ne sont pas spécifiques pour notre casque. En fait, ils peuvent contenir des solvants ou d’autres ingrédients agressifs qui interagissent avec la peinture et / ou les graphiques extérieurs.

Comment laver les intérieurs amovibles?
+ -

Après avoir parlé de tout ce qui concerne la partie extérieure, concentrons-nous sur les éléments intérieurs du casque ! En fait, le rembourrage qui entre en contact avec notre tête est complètement amovible et lavable, même dans la machine à laver. Dans ce cas, l’important est de ne pas dépasser les 30 °, pour ne pas endommager les parties en plastique cousues sur le tissu. Comment procéder alors ?

Tout d’abord, nous devons retirer délicatement la coiffe et les mousses de joue de la calotte interne et, en cas de doute, nous pouvons consulter le mode d’emploi ou le site Internet airoh.com. À ce stade, nous pouvons opter pour 2 solutions : lavage à la main ou machine à laver ! Dans le premier cas, nous pouvons utiliser un chiffon en microfibre bien imbibé d’une solution d’eau et de bicarbonate (remède universel !) et le passer plusieurs fois sur les pièces démontées, pour les nettoyer à fond.

Nous pouvons également passer le chiffon sur les pièces intérieurs du casque dans des zones auparavant cachées par les intérieurs, ce qui permettra un nettoyage encore plus efficace. L’important est que les pièces en polystyrène n’entrent pas en contact direct avec l’eau car le matériel est imperméable à l’eau mais respirant, donc perméable à la vapeur d’eau. Si nous utilisons la machine à laver, n’oublions pas d’éviter les produits agressifs. Il faut utiliser uniquement des détergents pour articles délicats, sans dépasser les 30 °. Une fois que les intérieurs de notre fidèle compagnon de voyage ont été soigneusement lavés, il faudra les sécher avec la même précision, alors … comment procédons-nous ?

D’abord, disons ce qu’il ne faut pas faire ! Il faut éviter toute source de chaleur directe, donc pas de radiateurs, poêles, sèche-cheveux, etc. Gardons nos intérieurs dans des endroits secs et ventilés jusqu’à ce qu’ils soient complètement dépourvus d’humidité.

Il faut vraiment prêter beaucoup d’attention à cette phase délicate, souvent sous-estimée … même si nous avons tout lavé à la perfection, si nous ne laissons pas sécher correctement les différentes pièces, on risque de créer un environnement idéal pour le développement de moisissures et de mauvaises odeurs.

Entretien - ASTUCES
+ -
Comment choisir la bonne taille de notre casque?
+ -

Comprendre quelle est la bonne taille pour nous peut sembler banal, surtout si nous roulons en moto depuis de nombreuses années et que nous avons acquis une certaine confiance dans ce qui convient ou non à notre corps. Cependant, en réalité nous pourrions être induits en erreur dans le choix de notre nouveau casque, par exemple, si nous sommes habitués à l’ancien, qui est maintenant aussi confortable qu’un chausson …

Donc nous ne devons pas seulement faire confiance à notre sixième sens infaillible, mais nous devons également justifier notre décision par des évaluations plus objectives ! Par exemple … quelle est la circonférence de ma tête ? Étant donné que je porte un casque depuis de nombreuses années et que je suis à l’aise avec ce casque, sommes-nous sûrs que j’ai effectivement cette taille de casque ?

Pour dissiper les doutes, la méthode empirique nous aidera ! Nous pouvons procéder de cette manière : nous prenons un mètre à ruban (connaissez-vous le mètre classique jaune enroulé ?) et on le fait passer environ 2 cm au-dessus de l’arcade sourcilière ; il faut prendre les mesures de la région la plus large de la tête, en plaçant la sangle au niveau des tempes, à l’arrière du crâne et de nouveau vers le front. C’est fait ? Nous allons bien noter la mesure précise (il faut considérer même un demi-centimètre, sans arrondir) et nous allons la comparer avec le tableau des taille ci-dessous.

Si vous avez des doutes, parce que votre taille est peut-être à cheval entre deux tailles, optez de préférence pour la plus petite. En effet, comme vous le savez sûrement, les casques, après qui ont été portés pendant quelques heures, commencent déjà à s’adapter à la forme du visage. Donc, un casque qui est légèrement confortable la première fois qu’on le chausse, pourra déjà devenir trop large après quelques semaines d’utilisation, compromettant ainsi votre sécurité.

Pensez également à la possibilité de changer les intérieurs avec d’autres d’une taille plus petite ou plus grande, si nécessaire ! Cela vous permettrait de personnaliser parfaitement votre casque et de vous faire sentir mieux !

TABLE DES TAILLES POUR ADULTES
TAILLE CIRCONFÉRENCE EN CM
XS 53-54
S 55-56.
M 57-58
L 59-60
XL 61-62
XXL 63
XXXL 64
TABLE DES TAILLES POUR ENFANTS
TAILLE CIRCONFÉRENCE EN CM
XXS 51-52
XS 53-54
S 55-56.
Comment entretenir son casque?
+ -

Tout d’abord il faut le nettoyer ! En fait, notre fidèle compagnon, pour faire de son mieux, doit toujours être propre, à l’intérieur et à l’extérieur ! Malheureusement, la négligence à long terme peut générer de graves problèmes dans notre casque, évitons donc les mauvaises habitudes telles que :

Fermer le casque avec la chaîne qui passé par l’anneau antivol, près de la roue avant / arrière

Nous pouvons facilement comprendre que cette façon d’agir est totalement inappropriée. Cependant il arrive de voir des casques à contacte avec la terre, du côté de la calotte ou des parties intérieures. En plus de provoquer des rayures et des éraflures sur le matériel, cette façon d’agir est contraire aux règles d’hygiène les plus élémentaires !

Appuyer le casque sur la calotte

Bien que cette façon d’agir puisse sembler normal, en réalité elle cache des dangers ! En fait, l’équilibre est plutôt instable et le casque pourrait même rouler et cogner par terre ou tomber de la moto, si nous l’avons mis sur la selle par exemple … en outre, le placer distraitement sur une surface rigide du côté de la calotte pourrait provoquer la rupture de la prise d’air, sans considérer les rayures !

Si nous souhaitons modifier l’aspect extérieur de notre casque, nous devons éviter de le colorer avec des sprays ou des peintures susceptibles d’altérer la calotte et nous devons aussi éviter d’appliquer des objets qui, pour être fixés, nécessitent la perforation de la calotte-même. En fait, les peintures non testées risquent de modifier la structure des peintures d’usine, de nuire à la sécurité et de faire en sorte que la garantie du produit devienne caduque.

De plus, il faut faire très attention aux éléments externes avec des surfaces adhésives de type industriel car, lorsqu’on les enlève successivement de la calotte, ils peuvent endommager la peinture. Même dans cette situation, en cas de problèmes, le droit à la garantie ne pourra pas être exercé.

Évidemment on risque de ruiner le casque si on l’expose à des températures supérieures à 50 ° C, qui peuvent être liées par exemple à des sources de chaleur directes. Méfions nous donc des pots d’échappement, des poêles, des foyers, des cheminées, etc.

Si ça fait longtemps que nous n’avons pas testé notre casque, prenons quelques minutes pour le faire… Après tout il protège la partie la plus importante de notre corps !

Comment optimiser l'acoustique à l’intérieur d'un casque?
+ -

Voilà un autre sujet très intéressant pour les motards, qui est souvent au centre de leurs débats animés ! Pour commencer, essayons de clarifier un peu les choses… tous les casques racing sont forcément plus bruyants que les casques sport-touring, car ils fournissent des prises d’air différentes pour garantir le bon degré de ventilation, même dans les conditions d’utilisation les plus intenses. De plus, la vitesse a une grande incidence sur le bruit car la formation des turbulences autour du casque est directement proportionnelle à la vitesse d’ avancement.

Donc, si nous espérons que notre casque racing sera silencieux à très grande vitesse (respectez le code de la route, respectez-le toujours !) peut-être qu’on sera déçus… Maintenant que vous êtes conscients de cette différence dans l’approche du concept de bruit, allons plus loin et essayons de comprendre s’il existe des variables sur lesquelles on peut intervenir pour le limiter.

En fait, même le type de moto détermine une turbulence plus ou moins grande sur le casque, en influant donc sur le bruit perçu. Une naked, ou moto non carénée, expose le motard presque totalement à l’air, comparé à une maxi enduro qui peut même être équipée d’un pare-brise plus grand. Même la posture que nous adoptons en conduisant influe sur les niveaux de bruit car la position de la tête détermine un coefficient de résistance aérodynamique différent, de même que la hauteur du cycliste.

En fait, plus nous sommes hauts, plus nous sortons de cette sorte de « bulle » aérodynamique qui se crée lorsque la moto est en mouvement. Même le corps du motard peut influer sur la présence plus ou moins importante de turbulences autour du casque, ainsi que la forme et la taille de son visage … en fait un visage effilé dans un casque M par rapport à un visage plus rond dans le même casque de la même taille pourrait être exposée à un niveau de bruit plus élevé, car il y aurait plus d’espace où la turbulence peut être créée et également parce qu’il n’adhère peut-être pas complètement à la mousse des parties internes.

En conclusion, une fois que nous avons identifié le bon casque pour nous, pour notre moto et pour notre style de conduite, nous pouvons utiliser de petites astuces qui réduisent le bruit perçu et améliorent notre expérience de conduite, comme le montage d’un bulle aftermarket, l’achat d’un un pare-brise plus grand, ou plus simplement n’oubliez pas d’utiliser le Wind Stop (le cas échéant) et un foulard. Être plus conscients de notre position de conduite peut nous aider davantage à réduire le bruit !

Comment optimiser l’acoustique d’un casque?
+ -

Le niveau de bruit peut être affecté par plusieurs facteurs :

Positionnement du casque par rapport au flux d’air
Poids du conducteur
Position de conduite
Carénage de la moto
Conformation corporelle et différences anatomiques de la tête du porteur du casque
Suggestions :

Il peut être utile de modifier la position du pare-brise.

Assistance technique + divers
+ -
Que sont les lentilles pinlock original®?
+ -

Pour certains modèles de casques, Airoh prévoit, à l’intérieur du casque (inclus dans le prix d’achat) ou comme accessoire aftermarket, la lentille Pinlock. De quoi s’agit-il ? Actuellement, ce produit, conçu et commercialisé par la société néerlandaise homonyme, consiste en une pellicule hydrophobe avec une bordure en silicone qui empêche la formation de buée car elle crée, une fois positionnée dans l’écran principal, une sorte de chambre à air. Le silicone permet une adhésion parfaite à l’écran principale et garantit également la stabilité. En autre il empêche l’infiltration de poussière et d’eau. Ce système qui crée une chambre hermétique empêche l’apparition de condensation qui est formée par la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur de notre casque, en particulier pendant les mois les plus froids.

Les pilotes airoh® utilisent-ils les même casques présents sur le marché?
+ -

Oui ! Et nous en sommes très fiers ! Sans entrer dans les détails, pendant les courses, on voit des casques avec des appendices aérodynamiques exagérés et « camouflés » sous les graphiques. Tous nos casques, de l’Aviator au GP550 S, sont exactement les mêmes que ceux que le client final trouve sur le marché ! La seule différence concerne le graphisme que le pilote choisit de personnaliser à chaque saison ou pour des moments particuliers lies à la période des compétitions ou de sa carrière.

Est-il possible d'avoir un casque sur mesure ou personnalisé?
+ -

Airoh n’est pas en mesure de créer des casques sur mesure, étant donné les processus technologiques impliqués … Cependant, il y a des options de customisation plus précises, comme par exemple celle d’adapter les partie intérieures du casque à son propre visage.

Pour ce qui concerne la calotte, Airoh est en mesure de satisfaire la plupart des exigences, couvrant les tailles de XS (53/54 cm) à XXXL (64 cm).

Quelle est la différence entre le casque modulable et le flip-up?
+ -

Les casques modulables sont des casques intégraux dont la mentonnière peut être retirée et, dans certains cas, fixée à l’arrière de la calotte, pour obtenir plus de confort et élargir le champ visuel.

Les Flip Up sont des casques dans lesquels la mentonnière peut être relevée ou inclinée vers l’arrière, tout en restant attachée au casque.

Sécurité
+ -
Système de rétention, lequel choisir?
+ -

Généralement, le système de rétention est lié au type de casque ; le casque à vocation racing (on/ off road) a souvent une fermeture à double D, tandis que le casque dédié au touring ou commuting de ville présente plus fréquemment une fermeture micrométrique. Mais ce n’est vraiment pas une règle, c’est simplement une coutume.

Par exemple, sur les terrains de compétition ou sur les pistes on demande d’utiliser un casque ayant une fermeture à double D, ce qui est donc considéré comme moins susceptible de se détacher accidentellement. Alors que pour les casques les plus utilisés par les touristes, comme les casques modulables, les flip-ups, les jets ou les demi-jets, la fermeture micrométrique est souvent utilisée, car elle est plus immédiate et plus pratique.

Les deux systèmes sont sûrs et conformes au code de la route. Ils sont personnalisables et réglables pour s’adapter parfaitement au consommateur.

Ce qui est important, c’est plutôt de bien attacher son casque. Malheureusement, il y a encore tant de gens qui portent leur casque, sans l’attacher ! Pour Airoh la sécurité est une valeur fondamentale.

Si vous avez seulement chaussé votre casque et vous ne l’avez pas attaché correctement, cela ne servira à rien ! Malheureusement, en cas d’accident ou d’impact, le casque ne pourra absolument pas remplir sa fonction et en outre l’assurance ne pourra rembourser aucun dommage ! Sans considérer qu’il y aura des sanctions de nature civile et pénale.

Le casque a-t-il une date de péremption?
+ -

Actuellement notre code de la route ne prévoit pas de « date de péremption », notamment parce que tout dépend de la manière dont il est utilisé et des soins apportés lors de son entretien.

Cependant, nous devons évidemment considérer que les matériaux avec lesquels un casque est fabriqué subissent une normale usure lors de l’utilisation et donc une dégradation des caractéristiques mécaniques liées au matériel lui-même.

Pour être encore plus clair, l’état des matériaux utilisés (tels que HRT et HPC) d’un casque qui vient d’être mis sur le marché sera meilleur que celui d’un casque porté depuis plus de 4 ans, en été et en hiver !

Bien que cette évaluation soit évidente et de bon sens, il convient toujours d’exprimer certains concepts discutables avec la plus grande clarté. En effet, il n’y a aucune loi qui les réglemente.

Une règle d’or en ce sens consiste à effectuer une analyse minutieuse du casque dans son ensemble, afin de pouvoir vérifier son état d’utilisation. Les rayures profondes sur les decals, sur la peinture ou sur l’écran, les halos qu’on réussi pas à nettoyer au savon neutre, les prises d’air mal collées ou avec des crochets endommagés, des courroies usées, des intérieurs non cousus sont des signes que notre casque doit être entretenu et finalement remplacé !

Comment régler le système de fermeture du sangle pour chaque casque?
+ -

Veuillez télécharger le manuel d’utilisation du casque en question sur notre site Web (www.airoh.com) relatif au produit dont vous avez besoin.

Après un accident, je peux encore l'utiliser?
+ -

Et maintenant, nous abordons un sujet très délicat, voire controversé … mais d’une importance fondamentale pour notre sécurité. Dans la carrière de tout motocycliste, d’un champion confirmé du MotoGP ou d’un jeune adolescent aux prises avec sa première moto, il faut bien se rendre compte qu’une chute aura lieu, tôt ou tard !

Alors … comment se comporter si notre casque a subi un choc ? La règle d’or est … de le faire vérifier par un personnel qualifié ; en ce sens, les fournisseurs spécialisés peuvent donner un avis valable et, s’ils le jugent utile, ils doivent l’envoyer directement à l’entreprise. Si cette étape supplémentaire révèle des dommages non seulement de nature esthétique, mais également de nature structurelle, il faudra alors remplacer le casque.

Considérez que l’énergie produite par la collision est absorbée par la rupture totale ou partielle de la calotte externe et de la calotte interne. Le problème est que ce type de dommage n’est pas visible à l’œil nu, étant donné la structure du casque.

Puis-je voyager avec l'écran ouvert ou sans écran?
+ -

Toute personne avec une moto ou un scooter sera en mesure de donner la bonne réponse ! Nous sommes libres d’utiliser l’écran avec une configuration ouverte ou fermée, car il n’y a aucune obligation de le faire, mais nous savons bien ce que signifie d’être frappé même seulement par un insecte à 50 km / h, sur le visage !

Donc, même si nous décidons d’utiliser le Sun Visor avec l’écran principal ouvert, nous risquons d’être frappés par le sable, la poussière, les débris et les insectes …

Le conseil de Airoh est d’utiliser toujours l’écran dans une position complètement abaissée. C’est le seul moyen de se protéger des dangers énumérés ci-dessus !

Homologations
+ -
Étiquettes d'homologation. Ou se trouvent-elles?
+ -

Les homologations de référence sont identifiées dans le produit avec des étiquettes d’homologation qui ne doivent absolument pas être retirées. Les étiquettes sont présentes sur le système de retenue, sur mousse intérieure de confort du casque et sur l’écran lui-même, si le casque en est équipé.

Comment lire l'homologation d'un casque?
+ -

Sujet intéressant !

Tout d’abord, pour commencer, c’est indispensable de NE PAS acheter ou porter un casque sans étiquette d’homologation !

Évidemment un casque sans cette certification n’est pas homologué pour la conduite sur route et donc, en cas d’accident, il pourrait ne pas être suffisant pour protéger notre tête précieuse !

Entrons maintenant dans les détails, car connaître son casque est très important ! L’étiquette dont nous avons parlé ci-dessus se trouve cousue sur chaque sangle Airoh et peut nous fournir de nombreuses informations utiles sur sa fabrication !

En fait, il s’agit d’une véritable carte d’identité et nous vous conseillons de ne pas acheter de casques sans étiquettes !

L’homologation de chaque casque est accordée seulement aux casques répondant à la norme ECE 22-05 ; ils sont donc sûrs et homologués pour toute l’Union européenne.

La disposition des éléments dans l’étiquette peut varier, mais elle doit impérativement indiquer une série de valeurs.

Voici un bref focus :

E :                   indique l’homologation européenne. Le casque peut donc être utilisé dans les pays de l’Union européenne.

3 :                    indique le pays où l’homologation a eu lieu. Dans ce cas on parle de l’Italie.

05 :                 indique la version de l’homologation ECE Elle peut être 03 – 04 – 05. La version 05 indique la plus récente

01245 :                       indique le numéro d’ homologation

/P :                  indique le type de protection et il inclut :

1/NP    Non protective : casques équipés d’une mentonnière amovible ou inclinable. Non protective

2/J       Casque Jet ou Demi Jet sans mentonnière

3/P :    Casques Modulaires / Crossovers avec MENTONNIÈRE DE PROTECTION qui doit toujours être fermés lors de son utilisation.

4/P-J   Casques Modulaires / Crossovers avec MENTONNIÈRE DE PROTECTION qui peut être utilisée en configuration ouverte ou fermée

123456 : indique le numéro de série ou le numéro de production du casque

Avant d’acheter un casque, vérifiez toujours la présence et l’exhaustivité de l’étiquette d’homologation. Il s’agit de votre casque et de votre sécurité, pensez-y toujours !

Que signifie la double homologation P/ J?
+ -

Comme nous avons dit ci-dessus, / P et / PJ sont des sigles très importantes pour comprendre si nous pouvons voyager avec notre casque modulable / flip-up, en configuration ouverte ou fermée. Ces abréviations se trouvent sur l’étiquette d’homologation placée sur la sangle de votre casque.

Les casques Flip Up ou modulables peuvent être simplement homologués dans les versions complètes (lettre « P » ou protective ) ou avec double homologation (indiqué avec « P / J » ou Protective / Jet).

Dans le cas où le casque est homologué comme intégral (lettre « P »), il n’est pas possible de circuler avec la mentonnière ouverte, tandis que si les deux lettres sont présentes il est permis de circuler avec la mentonnière ouverte ou de la retirer s’il s’agit d’un modulable.

Garantie
+ -
Que couvre la garantie?
+ -

Si un défaut couvert par la garantie limitée est constaté dans les 2 ans à compter de la date d’achat, Airoh® procèdera, par le biais de son propre réseau de distribution et après vérification du défaut, à la réparation ou au remplacement du produit défectueux.

Airoh® fournira tout le matériel et le travail raisonnablement nécessaire pour remédier au défaut signalé, à moins que celui-ci ne fasse partie des éléments énumérés à la section « EXCLUSIONS ET LIMITATIONS DE LA GARANTIE ».

Exclusions et limitations de la garantie
+ -

Cette garantie couvre uniquement les défauts matériels et de fabrication.

Airoh® ne sera en aucun cas responsable des défauts de produit attribuables totalement ou en partie à toute autre cause, incluant, à titre d’exemple et de façon non exhaustive :

les dommages causés par une mauvaise utilisation, la négligence, l’usure normale des parties internes et externes
les rayures, écorchures, écaillage de peinture ou autres dommages sur les parties extérieures du casque peintes liés à un choc
les rayures, écorchures, écaillage de la peinture, ou tout autre dommage sur la visière du casque suite à des impacts ou à un nettoyage incorrect de celle-ci
les dommages causés par l’application d’adhésifs et/ou de colles
les dommages résultant d’un accident
toute modification apportée au casque par l’utilisateur ou par des tiers
les dommages résultant de tout type de peinture/vernis appliqué sur l’enveloppe extérieure par l’utilisateur ou des tiers
les changements de couleur ou dommages causés par l’exposition à des produits chimiques nocifs
les changements de couleur ou dommages causés par l’exposition aux rayons du soleil et/ou à la chaleur
les changements sur les couleurs fluorescentes utilisées pour les dessins de certains modèles suite à l’exposition directe et prolongée au soleil
utilisation d’accessoires incompatibles ou d’autres accessoires non vendus par Airoh®
De plus, la garantie ne couvre pas les défauts liés à des situations particulières et subjectives susceptibles de se présenter dans le cadre de l’utilisation active du casque, comme, par exemple, des problèmes de confort durant la conduite ou autres bruits aérodynamiques.

Airoh® ne sera en aucun cas responsable des dommages directs ou indirects (incluant notamment mais de façon non exhaustive, la mort et les lésions corporelles) résultant du non-respect des prescriptions figurant dans ce document concernant les produits Airoh®.

Comment dois-je procéder pour effectuer une réclamation sous garantie?
+ -

Toute réclamation couverte par cette garantie doit être présentée par l’acheteur directement au revendeur où le casque a été acheté, en présentant le produit défectueux objet de la réclamation et le reçu ou la facture relative à l’achat de ce dernier.

AVANT DE CONTACTER LE REVENDEUR, L’ACHETEUR EST TENU DE LIRE ATTENTIVEMENT ET DE SUIVRE LES INSTRUCTIONS ACCOMPAGNANT LE CASQUE POUR SA PROPRE SÉCURITÉ ET CELLE DES AUTRES.

CETTE GARANTIE EST VALABLE PENDANT 2 ANS À COMPTER DE LA DATE D’ACHAT.

DES FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX PARTICULIERS, UNE MAUVAISE UTILISATION DU PRODUIT, DE MAUVAISES CONDITIONS DE CONSERVATION DU PRODUIT, DES CHOCS ACCIDENTELS, L’USURE NORMALE À L’EXTÉRIEUR ET À L’INTÉRIEUR, MEME PEU IMPORTANTE, POURRAIT IMPLIQUER, ÉGALEMENT DE FAÇON SIGNIFICATIVE, SUR LES CARACTÉRISTIQUES MÉCANIQUES/PHYSIQUES DU PRODUIT, COMPROMETTANT AINSI SES PROPRIÉTÉS ET SON CARACTÈRE PROTECTEUR.

Cette garantie est valable dans toute l’Europe et est la seule garantie fournie par Airoh® dans le cadre de la vente de ses produits. Cette garantie n’affecte pas les droits de l’acheteur expressément prévus par les règlements applicables par la Directive 1999/44/CE.

L’application de cette garantie ne prolonge en aucun cas la période de garantie elle-même.

Par conséquent, en cas de remplacement du casque ou composant de ce dernier, aucune nouvelle période de garantie ne s’appliquera au produit ou au composant fourni en remplacement et la garantir prendra fin dans tous les cas à la date d’achat du casque d’origine.

Technologies
+ -
AMS2
+ -

AMS2 est le fruit d’études minutieuses visant à déterminer les dynamiques d’accident les plus fréquentes, et par conséquent les caractéristiques des chocs que le casque est appelé à absorber pour pouvoir répondre de la manière la plus appropriée à la sécurité du pilote.

Ce système à l’avant garde vise à rendre la calotte interne du casque encore plus sûre ; en fait, il utilise une paire de cellules de polystyrène superposées ,de densités différentes, séparées par un système d’insertion en silicium particulier.

Ces éléments en silicone permettent à la calotte un mouvement qui peut, en cas d’impact angulaire, supporter la direction du choc, en amortissant la quantité d’énergie transmise directement à la tête de l’usager du casque.

AMS2 : sécurité au carré

Recommendation
+ -
Airoh Safety Recommendations
+ -
  1. Réfléchissez avant de mettre votre casque!
  2. Aucun casque ne peut protéger contre tout impact éventuel, et ce, aussi bien à de faibles qu’à de hautes vitesses
  3. Avant d’utiliser le casque, veuillez régler et fermer le système de fermeture
  4. Nous avons conçu les casques pour absorber un seul impact
  5. Veuillez nettoyer très soigneusement votre casque
  6. Veuillez ne pas modifier votre casque
  7. Veuillez ne pas maltraiter votre casque
  8. Veuillez ne pas repeindre votre casque
  9. Veuillez vérifier toujours le casque avant de le porter
  10. Veuillez garder toujours l’écran en bonnes conditions